STOP A L'AERODROME ! URGENCE !


05 Oct
05Oct

Ce samedi 3 octobre, « Les Annéciens » ont participé à la manifestation pour la  requalification du site de l'aérodrome d'Annecy, répondant à l'appel national « Marchons sur les aéroports ! », relayé par les associations locales de riverains de l'aérodrome d'Annecy.

Claire Lepan et Antoine Grange, élus du collectif Claire Lepan et Antoine Grange, élus du collectif "Les Annéciens" étaient les seuls élus présents.

« Les Annéciens » rappellent que leur combat contre les nuisances de l'aérodrome et contre l'opacité de sa gestion (qui coûte au minimum 720 000 € par an aux hauts-savoyards) ne date pas d'aujourd'hui.

Dès octobre 2019, « Les Annéciens » ont alerté sur les dangers de renouveler la concession de l'aérodrome (échue fin décembre 2020) à la société EDEIS, alors que des élections départementales ont lieu en mars 2021. Les élus actuels du Département ont le devoir de trouver des arguments juridiques pour reporter leur décision après les élections. Les prochaines séances publiques d'examen du budget au Département se tiendront le 2 novembre, le 7 et le 8 décembre. .


La majorité des électeurs ne comprendraient pas que le sort de cette concession soit ficelé d'avance et pour 15 ans !

« Les Annéciens » ont présenté, dès début décembre 2019, un beau projet à la place des 110 ha de l'aérodrome. Le 19 juin 2019, il a été longuement débattu en public avec les associations de riverains (d'Annecy, de Poisy, de Metz-Tessy, de Chavanod). En bref, Annecy Central Parcc'est : une vraie transition écologique pour ce terrain : 80 ha de parc, 20 ha pour un écoquartier (logements mixtes (privés, aidés et sociaux), 10 ha pour une cité administrative à l'échelle de la nouvelle commune (en vue d’une économie de gestion administrative). Il faut oser encore et encore ce projet-là !

« Les Annéciens » sont affligés par l'absence de soutien d’autres élus d'Annecy. 

La nouvelle municipalité compte 7 maires en exercice, et une quantité impressionnante d'adjoints et de conseillers. Qu'aucun n'ait trouvé le temps de venir écouter les revendications de mouvements locaux est regrettable. On est loin du temps de la campagne électorale, quand, le 2 février 2019, « Réveillons Annecy » se bousculait malgré la pluie vers les caméras et les micros, sur le chantier d'Amazon, investi par les militants d'Extinction Rebellion.

La Présidente du Grand Annecy, Frédérique Lardet, a au moins évoqué des démarches possibles, sûrement longues et complexes. « Les Annéciens » disent « Allons-y, Madame la Présidente ! ». Prenez langue avec le Département, réveillez les soi-disant écolos de votre municipalité d'Annecy, organisez l'ordre du jour du Grand Annecy pour accélérer les procédures, alertez d'urgence le comité du SCoT qui imagine notre bassin de vie ! « Les Annéciens » et leurs nombreux soutiens vous disent "Chiche !".


Le collectif "Les Annéciens"

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.