L'aérodrome : vers le bout du tunnel ?


16 Dec
16Dec

Conseil municipal d'Annecy, 14 décembre 2020, 18-23h. 

Les Annéciens, 3 élu.e.s, force d'opposition lucide, ont maintenu éveillé le dernier conseil municipal d'Annecy de 2020, qui avait commencé par une longue déclaration de politique générale du maire, genre présidentielle pour s'accorder à cette obscurité qui, trop tôt en décembre, précède la nuit. Pour ceux qui font l'effort chez eux de suivre en vidéo la séance en direct, c'était un début qui donnait envie de zapper. 

Pendant longtemps, en dehors du débat initial que le maire avait provoqué, ce fut une longue présentation des délibérations soumises au vote. Il y en avait 100, avec heureusement, des regroupements qui ont évité au maire de ne pas multiplier ses « Faites vite ! » à l'égard des opposants qui s'exprimaient. 

Les Annéciens spectateurs ne seront pas plus sévères. Le Conseil municipal a donné à leurs trois élu.e.s des moyens de fonctionnement qui méritent reconnaissance pour sa loyauté à l'égard de l'opposition. 

Deux mots toutefois : 

1) sur la condescendance railleuse du maire vis à vis des jeunes élus qui interviennent : « Quelle vitalité ! » (répété), « Je vous remercie de votre noblesse, vous êtes un malin, vous êtes... vous avez une grande hauteur ». Est-ce bien le moment de moquer sans élégance l'engagement de jeunes gens dans la vie publique ? 

2) sur la réticence à dire les choses qui gênent. Ce n'est que grâce à une question des Annéciens qu'on apprend que des travaux sur le pont face à Bonlieu vont durer 7 mois , en 21-22. Et l'aérodrome ? La question posée par Les Annéciens a suscité un échange qui fait comprendre le rôle indispensable d'une opposition municipale. Quelle est la position de la majorité ? Quelle intervention a-t-elle engagée auprès du Département ? Quelle nouvelle intervention envisage-t-elle ? Quels outils est-elle prête à mettre en œuvre pour consulter les habitants ? Comment compte-t-elle se sortir du faux débat de la propriété du terrain et de son usage (certains ont souvent moins d'hésitation quand il s'agit d'un projet de mosquée par exemple) ? 

Arrêter l'exploitation de cet aérodrome, est-ce vraiment impossible ? C'était la fin de la séance, mais tout le conseil fut réveillé. Regardez la vidéo et n'hésitez pas à contacter Les Annéciens, à leur donner votre avis pour faire connaître les enjeux du débat !

Le collectif Les Annéciens

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.