Contribution au débat sur la mobilité


15 Feb
15Feb

Les études concernant le tramway ont été présentées en conférence des maires, en conseil municipal privé et en bureau d’agglomération. Elles le seront prochainement en conseil d’agglomération privé. Il ne nous appartient pas encore de dévoiler leur contenu. Cependant, une hypothèse n’a pas été explorée et nous souhaitons la mettre au débat.

Cette hypothèse consiste à convertir la ligne SNCF actuelle entre les gares d’Annecy centre et Pringy en une voie de tramway. 

Cette transformation aurait plusieurs avantages forts :

- Propriété foncière : l’emprise au sol existe déjà et nécessite simplement un transfert de destination entre des trains et un tram. Une négociation avec la SNCF doit être menée.

- Coût de réalisation : les infrastructures (pont à Brogny notamment) existent déjà, donc le cout de réalisation de cette ligne serait extrêmement réduit puisqu’il suffirait de changer les rails (l’espacement train et tram n’étant pas le même) et d’accompagner la reconfiguration de la ligne le long de l’avenue de Brogny par un aménagement paysager qualitatif.

- Aménagement urbain : transformer la voie SNCF en voie tram aurait l’avantage de faire “sauter” la frontière que constitue cette voie en plein cœur de ville, coupant Annecy en deux sur un axe nord-Sud. Une voie de tram (contrairement à une ligne SNCF) peut se traverser à pied et en vélo.

Nous avons toujours dit que l’aménagement d’axes de mobilités forts comme le tram devait être l’occasion de repenser l’organisation de la ville. C’est d’ailleurs pour cela que d’autres options, comme le câble, ne nous paraissent pas pertinentes, elles se surajoutent à l’existant sans le repenser.

Cette reconfiguration permettrait de mettre la gare de Pringy à 6 minutes de celle d’Annecy par Tram et ainsi de desservir à moindre coût la partie nord de notre ville et de notre agglomération. Cette première ligne pourrait être mise en service en milieu de mandat, c’est-à-dire rapidement.

Cette contribution vient bousculer certaines évidences.

  1. D’abord oui, cela signifie que la gare d’Annecy est “éclatée” en deux pôles multimodaux : un pôle Nord à Pringy et un pôle Sud en centre ville.
  2. Un frontalier d’Annecy centre qui travaille à Genève pourra prendre le tram à la gare du centre puis descendra du tram à Pringy pour prendre le Léman express sur le quai d’à côté. Mais à contrario, l’habitant de Pringy pourra prendre le tram à Pringy, descendre du tram en gare du centre et monter dans son TGV pour Paris sur le quai d’à côté.

Nous n’aurons pas les moyens financiers de desservir dans le mandat les quatre coins de notre commune nouvelle en tram. 

Avec cette option on pourrait couvrir le nord rapidement et régler un problème d’organisation de la ville (cette coupure). Dans 20 ans on se dira peut-être qu’une ligne bis passant plus près des quartiers de Novel-Teppes serait pertinente à réaliser. Mais entre ne rien faire par manque de moyens financiers et faire une ligne efficace, rapide et peu chère… nous choisissons l’action !

Le collectif Les Annéciens


Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.