Aux finances, "Les Annéciens" assurent la transparence !


18 Oct
18Oct

Cette semaine a commencé toute une série de réunions internes et externes à l'agglomération du Grand Annecy pour élaborer le budget 2021 sous la responsabilité de Denis Duperthuy, vice-président aux finances.

Ce budget sera voté en décembre et permettra d'engager les projets et actions en accord avec les priorités de l'agglomération (écologie, mobilités, apaisement du cadre de vie, logement pour tous...). Par ses projets, l'agglomération participera aussi à offrir des perspectives pour l'économie locale et pour l'emploi. 

Le budget 2021 sera malheureusement plus difficile à bâtir car la crise sanitaire frappe de plein fouet.

Réduisant certaines recettes (versement Mobilité, taxe de séjour, loyers...) qui proviennent des entreprises, et augmentant en parallèle les dépenses liées à la protection des agents, à l'entretien des locaux entre autres.

Le dialogue, la concertation et les échanges sont au cœur de la méthode qui est mise en œuvre, en accord avec l'exécutif. 

Il s'agit d'écouter les services, les élus et depuis cette année à l'initiative de Denis Duperthuy : les citoyens. Le bureau et l'ensemble des élus ensuite feront les choix qui semblent pertinents pour accompagner le projet politique qui se met en place.

Ainsi, le 12 novembre prochain en séance publique, le conseil d'agglomération pourra débattre des orientations budgétaires proposées pour 2021 et les amender. Pour élaborer le rapport d'orientations budgétaires (ROB), la commission des Finances aura travaillé en amont, et une présentation à l'espace citoyen (ex- Conseil Local de Développement) est programmée pour recueillir leur avis. Tous les éléments seront mis sur la table pour un débat clair, transparent et sans tabous.

Après ce débat et en intégrant ses réflexions, on pourra construire le budget voté en décembre.
Si les projets seront construits et validés collectivement dans un esprit de compromis nécessaire (nous ne sommes pas majoritaires à l'agglomération mais notre rôle est de participer à trouver des solutions collectivement acceptées), le rôle de vice-président tel que voulu par Les Annéciens et Denis Duperthuy est de garantir un budget réaliste, réalisation et respectueux des contribuables. Il ne s'agit pas de faire des listes au Père Noël pour contenter tout le monde, sans avoir les moyens de les financer. Cette vision est partagée par l'ensemble du nouvel exécutif de l'agglomération et nous nous en réjouissons. Gouverner c'est choisir !

Dans une période de crise économique, alors que les attentes des citoyens sont nombreuses pour notre qualité de vie, la puissance publique doit accompagner la reprise. 

Il y a tant à faire. Cependant chaque euro d'argent public doit être dépensé avec rigueur, après avoir bien étudié son impact. Etre volontariste pour avancer au service des habitants du Grand Annecy, mais garder une vigilance sur les dépenses publiques, voilà la vision que nous souhaitons porter et imprimer.

Les finances, c'est souvent compliqué et certains disent ennuyeux. Il faut pourtant rendre lisible et compréhensible ces chiffres car ce sont eux qui sont le reflet des choix politiques. 

Depuis sa prise de fonction, Denis Duperthuy s'attache à être pédagogue et transparent dans la droite ligne des valeurs que nous défendons chez "Les Annéciens".

C'est cela aussi le renouveau démocratique nécessaire pour retisser le lien entre politique et citoyens.


En résumé : d'abord de l'écoute et de la concertation, ensuite poser une vision claire des enjeux et des demandes de chacun pour permettre une prise de décision éclairée, enfin traduire les décisions prises dans un budget réaliste et cohérent. Tout cela dans le respect du rôle de chacun : citoyens, élus (bureau d'agglomération, maires, commissions et conseil communautaire).


Le Collectif "Les Annéciens"

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.