Naissance du collectif "CRASH. Annecy"


11 Jan
11Jan

Communiqué de presse du 6 janvier 2020

Face à l’aveuglement du Conseil Départemental, les opposants de l’aérodrome d’Annecy s’organisent. Le Conseil Départemental a décidé à l’unanimité, à 3 mois de la fin de son mandat, de confier au groupe Vinci l'exploitation de l'aérodrome pour une durée de 15 ans, avec comme objectif avoué le développement des activités aériennes sur un terrain pourtant situé en pleine agglomération.

Cette décision est d'autant plus incompréhensible que rien ne justifie aujourd'hui la présence d'un aérodrome à Annecy vu la proximité des aéroports de la région (Lyon, Grenoble, Chambéry (et même Genève).

Les activités de loisirs sont en outre réservées à une petite minorité de population très aisée. 

A l'heure où les dirigeants de la planète entière se mobilisent pour lutter contre le réchauffement climatique, est-il raisonnable de prendre la pire des décisions possibles pour les habitants de l’agglomération qui devraient subir les pollutions sonores et atmosphériques ainsi que les risques d'accidents graves ? 

Et il ne faut pas surtout pas oublier que cet aérodrome est très coûteux pour les finances du département et donc pour tous les contribuables de Haute Savoie.

Devant le refus persistant du Conseil départemental à recevoir les opposants pour écouter leurs doléances et propositions, ceux-ci ont décidé d'unir leur force par la création d’un collectif nommé CRASH. Annecy.

Collectif de Résistance (et Résilience) contre l'Aérodrome et pour la Sécurité (et Santé) des Habitants de l’agglomération d’Annecy. 

A ce jour, 8 organisations ont rejoint le collectif à savoir : les associations de défense des riverains (ADP, ACDNA, AVVM), des associations liées à l'environnement (Amis de la Terre74, Terre d'Union), des mouvements politiques (Les Annéciens, EELV) et un groupe d’action non violente (XR). D’autres organisations ou mouvements sont sur le point de rejoindre ce collectif. 

CRASH. Annecy se fixe notamment comme objectif :

  • agir pour l’arrêt de l’activité aérienne sur l’Aérodrome d’Annecy, en raison des nuisances générées tant sonores qu’environnementales, pour la sécurité des habitants
  • utiliser tous les recours possibles, notamment juridiques, afin de s’opposer à la décision du Conseil Départemental
  • faire entendre des voix alternatives sur le devenir de cet espace en zone urbaine 


CRASH.Annecy : crash.annecy@orange.fr

Commentaires
* L'e-mail ne sera pas publié sur le site web.